La Technique des ventouses - Cupping Therapy

Cette technique très ancienne était très utilisée chez les romains ainsi que chez les égyptiens qui s’en servaient de manière empirique pour soigner notamment les rhumatismes.

Les premiers usages datent de l’Egypte ancienne aux alentours de - 1500 av. J.C.`

Citée également par Hippocrate dans « L’art de guérir », on retrouve d’autres traces chez les grecs, les chinois, et les arabes, parfois sous d’autres appellations.

Les ventouses ont évolué sur tous les continents bien que sous différentes formes: en verre, en métal, en bambous, en cornes d’animaux…

Nos grands-mères et arrières grands-mères, utilisaient également cette technique avant qu’elle ne disparaisse au cours du XXème siècle suite à l’apparition des antibiotiques.

C’est une pièce essentielle de l’histoire médicale. D’un point de vue thérapeutique, elle avait pour but de mobiliser le sang (effet circulatoire), l’énergie, ainsi que de travailler sur l’immunité.

Mise en lumière lors de la finale du 4x 100 m nage libre par Michael Phelps, cette pratique est revenue sur le devant de la scène.

 

Cette technique permet de décongestionner, décomprimer (par une mise en mouvement), d’avoir un effet antalgique, de drainer, d’avoir un effet anti-inflammatoire, détoxifiant, de soutien du système lymphatique et immunitaire, mais aussi d’agir sur les douleurs articulaires et musculaires, les problèmes digestifs et les rhumatismes.

 

Le but : Lever les stagnations de tout type au niveau de l’organisme.

Le principe: L’aspiration stimule les vaisseaux et capillaires sous cutanés qui activent le fonctionnement des vaisseaux sanguins musculaires.

Un spasme musculaire peut entraîner un blocage plus ou moins important de la vascularisation artérielle, d’où la notion d’ischémie par compression.

L’aspiration encourage la venue sur le site où les ventouses sont posées, de cellules anti-inflammatoires naturelles et lève les spasmes musculaires.

Ce processus fait appel à la fonction d’élimination de la peau par son principe de succion et permet au sang d’affluer et de libérer des endorphines qui sont les neurotransmetteurs antidouleur de l’organisme.

Les ventouses sont placées sur des zones bien spécifiques afin d’avoir un effet antalgique ainsi que de drainer les toxines, dénouer les blocages, améliorer la récupération ainsi que la réparation des tissus.

C’est un outil supplémentaire qui permet de soulager les maux et symptômes.

Plusieurs façons de procéder sont possibles: en massage à l’aide de ventouses solubles (décollement des tissus cutanés) et de manière mobile ou grâce à des ventouses posées plus longuement sur des points fixes par aspiration. Au cabinet j’utilise essentiellement les ventouses sèches, dites par aspiration sans scarification, il n’y a donc pas d’extraction de sang.

Les indications :

  • Douleurs et états congestifs
  • Inflammations
  • Contractures
  • Douleurs de dos: Lumbago, sciatiques, raideur de nuque
  • Chocs articulaires
  • Détente, Relaxation

Cette pratique peut, par l’afflux de sang provoqué au niveau des tissus ainsi qu’à la surface de la peau, laisser des traces circulaires rouges voir bleus/violettes durant quelques jours voir une semaine après la séance mais pas d’inquiétude c’est normal.

Cette aide est efficace en complément d’un traitement ostéopathique mais ne se substitue en aucun cas à un traitement médical dans certains cas.

11 boulevard du Mondony - 66100 Perpignan